Anne-Violaine Brisou pilier de l’équipe française au championnat du monde à Kronenberg (Pays-Bas).

Attelage solo : la meneuse de Chantilly Attelage sort Zerro Attack G pour la 1e fois.

Sélectionnée à chaque édition du championnat du monde à Un cheval depuis 2002, Anne-Violaine a une certaine habitude. Sacrée championne du monde une fois et vice championne deux fois, multichampionne de France, elle va participer du 31 août au 2 septembre à la nouvelle édition à Kronenberg (Pays-Bas) avec Zerro Attack G, son KWPN chéri.

 

 

 

« C’est son premier championnat du monde. Il a de gros moyens et des qualités de locomotion, de vitesse, ma is surtout il est joli, gentil, facile. On l’a contrarié en début de saison en travaillant la soumission, pour qu’il progresse en dressage ; il a bien corrigé ses défauts car il accepte bien la contrainte, il est vraîment sympa et vraîment confiant en nous. » Elle le connait bien car il lui est confié depuis 4 ans par Patricia Nijdam, qui a beaucoup aidé l’attelage français depuis quarante ans en fournissant de grands chevaux aux meneurs de haut nniveau. Cette fois-ci encore, la mécène compiénoise a bien choisi : au marathon Zerro est rapide, toujours en avant, toujours en équilibre, il tourne comme un chat …

Dès le dressage notre vétérinaire cantilienne se méfie car il n’est pas habitué au public alors qu’aux Pays-Bas, les gens sont nombreux et ils mettent la pression. Or Zerro est très émotif, c’est son problème. « Il faut qu’il entende ma voix pour se rassurer, alors je lui parle beaucoup pour qu’il reste décontracté … » Elle craint particulièrement les meneurs hollandais et allemands, voire une Canadienne, bref la concurrence est rude … Pour les affronter, Anne-Violaine reste fidèle à son équipe traditionnelle, avec Marie-Christine Fray comme groom en dressage et en maniabilité, Olivier Gagneux au marathon et naturellement son mari, Jean-Pierre, joue le chef d’équipe. Et puis au sein de l’équipe nationale, pas de soucis, tout le monde est rôdé, on se connait bien, on s’épaule… On compte donc sur la longue liste Claire Lefort, Jean-Michel Olive, Marion Vignaud et renaud Vinck et on croise les doigts …