RENCONTRES. Les foires d’automne traversent les siècles avec toujours autant de succès populaire.

Elles s’échelonnent de septembre à fin novembre, elles rebondissent de l’Oise au Pas-de-Calais. Les chevaux de trait en sont les stars.
Avec les produits du terroir, les marchands ambulants, les camelots, les manèges, les rêderies, les fermiers, les bonimenteurs de tout poil et les éleveurs en tenue traditionnelle pour être à la hauteur de la qualité de leurs animaux…
Les gens adorent et se précipitent.
On a compté jusqu’à 30 00 badauds à la foire de la Saint-Clément à Airaines… Les gens sont joyeux, ils sont contents de se retrouver, ils flânent, discutent, vont boire un verre …

Joignez-vous à eux.

 

On commence par la saint-Adhélard à Daours, une foire qui dure depuis 1022 (avec quelques interruptions quand même) et qui offre mille plaisirs. Celui de voyager dans le temps, les cuisines, les histoires locales, les musiques anciennes … cette année il y avait un combat de chevaliers, un concours d’ânes et une présentation de vieux matériels agricoles.
Ici et là on goutte le cidre et les produits fermiers, on réserve son chapon pour Noël, on goutte beaucoup. Chaque foire a son menu de fête : boudin noir, tripes, tête de veau sauve gribiche… rien que du sérieux qui tient au cœur et au corps, messieurs !


Sérieux aussi le travail des artisans au vu et au su de tout le monde.

Et les concours d’élevage. Dès l’aube, les éleveurs bichonnent leurs chevaux. Il faut compter une petite heure pour étriller, brosser, graisser les sabots, peigner et décorer crinières et queues… Les éleveurs de boulonnais sont tout de blanc vêtus et ceinturés de rouge. Les éleveurs de trait de nord tressent les crins avec du raphia et des rubans tricolores. Tout le monde défile et parade à loisir pour mettre en valeur l’allure noble de ces géants majestueux.

 

Mais ils ne sont pas seuls à se montrer, les chevaux de selle sont aussi nombreux, les ânes, les poneys, les vaches et toute la volaille de la ferme…

Dans l’ordre, après Poix-de-Picardie ce weekend, on attend :

1e dimanche d’octobre : foire de sainte-Theudosie à Oisemont (80) ;
3e dimanche d’octobre foire de saint-Crépin à Quevauvillers et foire aux poulains à Nesle (80) ;
Dernier dimanche d’octobre : saveurs d’automne (cidre, pains, boudin) à la ferme d’antan à Creuse. Travaux traditionnels avec chevaux (dur dur) et balade en calèche autour du village.
Début novembre : foire de saint-Martin à Crévecoeur-le-grand (60) ;
11 novembre : foire de saint-Antoine à Conty (80) ;
3e dimanche de novembre, foire de sainte-Catherine à Hornoy-le-Bourg (80), Breteuil (60), foire au poulains à Wittes (62), foire de saint-Clément à Airaines (80) et foire de sainte-Cécile à Granvilliers (60).
Attention, ces foires traditionnelles ne sont pas forcément le weekend, ni à date fixe … Renseignez-vous auprès des chambres d’agriculture départementales.
Informations sur les races et les éleveurs :

www.le-boulonnais.com


www.boulonnais.canalblog.com


www.le-cheval-trait-du-nord.fr