[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

Signature d’une convention entre la Picardie, la Chambre d’agriculture de Picardie et le Conseil du Cheval

 

Dimanche, sur l’hippodrome de La Capelle, a été signée sur une convention de partenariat entre la Chambre d’agriculture régionale, le Conseil régional et le Conseil Interrégional du Cheval.

 

M. Caille, président de la société des courses de La Capelle, a souhaité la bienvenue aux différents présidents présents en rappelant que le choix de l’hippodrome de La Capelle était une preuve de l’intérêt que porte le Conseil régional au projet d’Euro Pôle d’Excellence Professionnel du trot et des savoirs faire de Thiérache. Ce projet est la volonté de développer autour du cheval, une activité économique de proximité.

 

M. Gewerc, président du Conseil régional de Picardie, rappela que par sa présence, il voulait souligner :

 

Les problèmes de la filière cheval dans la région Picardie.
Cette tradition Picarde pour les chevaux, qui s’inscrit dans la modernité avec ce centre de La Capelle ou celui de Chantilly, pour ne citer que ces deux exemples.

 

La signature de cette convention répondait aussi à une vision du cheval que le président du Conseil régional partage avec le Conseil Interrégional du Cheval à savoir :

 

Le cheval est aujourd’hui porteur d’avenir en Picardie grâce au dynamisme engendré par cette filière.
La démarche conjointe du Conseil Interrégional du Cheval avec la région Nord-Pas-de-Calais, qui correspond à la vision du Président Gewerc d’une nécessaire collaboration entre les régions limitrophes.

 

Quant à M. Patria, président de la Chambre régionale d’Agriculture de Picardie, il rappela que la filière cheval était depuis une semaine devenue institutionnellement membre de l’agriculture et que depuis longtemps la chambre avait des collaborations avec la région Nord-Pas-de-Calais notamment pour « Terres en fête » et la « Route du Poisson ».

 

Cette concrétisation de partenariat par la signature de cette convention, était une volonté d’inscrire le cheval comme véritable acteur agricole.

 

M. le Gentil, président du Conseil Interrégional du Cheval, rappela les difficultés pour la constitution du Conseil Interrégional du Cheval et son fonctionnement aujourd’hui à deux niveaux, une réflexion et une communication interrégionale, tandis qu’au niveau régional, et sous la Présidence de M. Hubert Gandon, le Conseil Interrégional du Cheval fonctionne pour la mise en place des actions régionales.

 

Le président du Conseil Interrégional du Cheval souligna aussi le rôle du cheval en Picardie, avec certes un rôle touristique mais aussi en tant qu’acteur économique et porteur d’emploi, les exemples ne manquant pas dans la région.

 

Ces rôles ont été soulignés lors de la réalisation des études des inventaires qui ont permis de mettre en exergue les axes de développement de la filière à court et moyen terme, axes qui ne pourront être développés qu’avec un partenariat fort avec le conseil régional et la chambre régionale d’agriculture.

 

La journée s’est ensuite poursuivie sous le soleil par la réunion de course en présence d’un public nombreux.
 

Auteur : 24 octobre 2004